Méthode : Les connecteurs logiques ou les mots de liaison

Table des matières

Nous vous proposons une série d’articles qui vous permettra de connaître les principaux connecteurs logiques dans 4 langues : le français, l’anglais, l’espagnol et l’allemand. Dans cet article, nous allons voir les différents types de connecteurs logiques (mots de liaison) de la langue française, leur fonction et dans quelle situation nous pouvons les utiliser.

Qu’est-ce qu’un connecteur logique ou mot de liaison ? 

Connaître et utiliser les connecteurs logiques est essentiel pour bien s’exprimer aussi bien à l’oral qu’à l’écrit. Avant tout, nous allons définir ce que sont les connecteurs logiques.

Ce sont des mots qui vont permettre de former et structurer des phrases qui vont être reliées et connectées entre elles. Ces idées sont liées entre elles par une logique exprimée par un ou plusieurs mots de liaison (on parle de “connecteur logique”). Dans un texte, pour exprimer plusieurs idées, on utilise donc les connecteurs logiques qui permettent de formaliser et clarifier leur articulation. 

Il existe plusieurs catégories de connecteurs logiques selon la logique qu’ils expriment. On a l’habitude de les catégoriser en 5 fonctions : l’addition, l’opposition, la cause, l’illustration et la conséquence.

Dans cet article, nous présentons une sélection de connecteurs logiques selon la logique qu’ils expriment. Dans notre série d’articles, nous reproduisons cette sélection pour l’anglais, l’espagnol et l’allemand.

En ce qui concerne les formes grammaticales des connecteurs logiques, il en existe de toutes les couleurs : 

  • Les locutions adverbiales 
  • les prépositions
  • Les locutions conjonctives
  • Les adverbes et les conjonctions de coordination ou de subordination

L’objectif de cet article est de vous proposer une introduction générale aux connecteurs logiques et donc, vous en présenter les principaux, ceux qui sont le plus souvent utilisés.

Nous allons vous présenter quelques mots clés en fonction de leurs catégories, vous pourrez les utiliser dans vos commentaires, dissertations et toutes sortes de rédaction !

Aujourd’hui, on s’intéresse aux connecteurs logiques de la langue française : téléchargez notre sélection de connecteurs logiques en PDF.

L’addition

Vous souhaitez exprimer un ajout voici quelques connecteurs logiques en Français qui sont utilisés pour exprimer une addition

 
En plus de  
Et  
Aussi  
De plus  
En outre  
Également  
Ainsi que  
Par ailleurs  
Puis  
Non seulement  
De même   
De surcroît   
Ensuite 
 

L’opposition

Vous souhaitez opposer une ou plusieurs idées, vous aurez besoin de connecteurs logiques.

Voici quelques connecteurs logiques en Français qui sont utilisés pour exprimer une opposition

 

Cependant 

En revanche 

Or 

Toutefois 

Pourtant 

Au contraire 

Néanmoins 

Malgré  

En dépit de  

Sauf 

Hormis 

Tandis que 

Alors que  

Bien que 

 

La causalité

Pour exprimer une cause (c’est à dire un lien de causalité), voici quelques exemples de connecteurs logiques :  

Si vous souhaitez exprimer une conséquence voici quelques connecteurs logiques en Français :  

 

Ainsi  

C’est pourquoi 

En conséquence 

Par conséquent  

Tellement que 

Au point que  

Donc 

Alors  

L’illustration

Maintenant, afin que vos propos soient encore plus clairs. Vous pouvez utiliser des connecteurs logiques en Français pour illustrer et étayer vos idées à des fins de clarification : 

 

Par exemple 

Comme 

C’est ainsi que 

C’est le cas de 

Notamment 

Entre autres 

En particulier 

La classification

Pour classifier dans le temps vos arguments dans un certain ordre vous aurez besoin de ces connecteurs logiques en Français. Il faut savoir que des connecteurs temporels peuvent parfois être utilisés comme connecteurs logiques.

Dans ce cas, il faut voir s’il s’agit d’indiquer des événements inscrits dans le temps, on parlera alors des connecteurs temporels. Dans le cas où les mots de liaisons permettent de relier plusieurs idées entre elles sous la forme par exemple d’une énumération (et non, une séquence temporelle), ils seront donc qualifiés de connecteurs logiques.  

 

Premièrement  

Tout d’abord  

D’abord 

En premier lieu 

Dans un premier temps 

En deuxième lieu 

Deuxièmement  

Ensuite 

De plus 

En dernier lieu 

Pour conclure 

Enfin 

Table des matières