Comment faire une fiche de révision : 7 étapes 

Table des matières

Dans cet article, nous allons vous montrer comment faire une fiche de révision en 7 étapes. Faire une fiche de révision c’est réaliser une synthèse du cours. Elle permet de gagner du temps tout au long de l’année et en plus, de faire travailler sa mémoire car, écrire permet d’apprendre.

Lorsqu’un contrôle approche, relire une fiche résumant le plan du cours et les notions clés est beaucoup plus pratique et efficace que de relire des dizaines de pages dans son cahier. Le mot d’ordre pour la réalisation d’une fiche est donc : la synthèse ! 

Une bonne fiche de révision contient principalement les définitions et les dates clés du cours puis quelques grandes idées sous forme de tirets ou de schémas (carte mentale, tableau) mais sans rentrer dans les détails sinon ce n’est plus une synthèse de cours. 

Une fiche de cours doit permettre de gagner du temps et ainsi donner envie d’être lue. C’est pourquoi réaliser ses propres fiches de révisions est plus efficace. Le but est de faciliter les révisions et réduire le nombre d’information à mémoriser en ne gardant que l’essentiel. 

Il est aussi plus efficace de réaliser ses fiches de révision, petit à petit, c’est-à-dire chaque soir ou en week-end. Mais il est également possible de ficher son cours une fois que le chapitre étudié est terminé.  

Sans plus attendre, voici donc les 7 étapes clés pour réaliser une fiche de révision !

1. Relire son cours et relever les informations essentielles

Tout d’abord, relire le cours permet de stimuler sa mémoire et de se souvenir de son contenu. La lecture du cours permet de relever les informations importantes comme les définitions et les dates.

2. Utiliser une fiche bristol 

Pour réaliser une fiche, mieux vaut favoriser la rédaction à la main car écrire permet d’apprendre. De plus, plus une fiche de révision est personnalisée, plus elle sera unique et facilitera la mémorisation ! Rédiger ses propres fiches est préférable car emprunter celles d’un ami empêche de synthétiser son cours soi-même et donc d’apprendre. La compréhension aussi sera sûrement difficile s’il utilise des abréviations ou si son écriture n’est pas très lisible.

3. Commencer par noter le plan du cours 

Commencer par retenir le plan du cours est important afin de retenir les informations de manière chronologique et de ne pas se mélanger dans les dates surtout en histoire. Connaître son plan c’est connaître son cours. Après avoir noté les grandes parties et les sous-parties (avec différentes couleurs pour bien les distinguer), il ne reste plus qu’à ajouter les grandes idées.

4. Synthétiser les grandes idées

Il est important de noter uniquement les informations importantes et éviter de faire de longues phrases. L’idéal est de noter les grandes idées sous forme de tirets par exemple. Il est également possible d’utiliser des mots-clés et des flèches pour éviter de formuler des phrases.

L’objectif d’une fiche de révision est de résumer le cours et d’en tirer l’essentiel qu’il faut retenir.

5. Structurer la fiche avec un code couleur

Il est indispensable d’aérer sa fiche et d’utiliser un code couleur. Mettre des couleurs et soigner sa fiche donne l’envie de la lire. Au contraire, si celle-ci n’est pas aérée et sans couleurs, elle ne donnera pas envie de réviser. Il est préférable de surligner ou de noter directement l’information en couleur. Il est recommandé d’utiliser une couleur pour les titres, une autre pour les définitions, etc. Par exemple, en histoire, noter les dates en noir, les évènements associés en rouge, en physique chimie les formules en vert et les notions en orange. Les informations importantes ressortiront tout de suite visuellement. Une fiche structurée est synonyme de séance de révision efficace.

Pour ceux qui ont une mémoire visuelle, les couleurs aideront d’autant plus à bien retenir les informations en les classifiant automatiquement.  

 6. Schématiser pour mieux visualiser

C’est encore mieux lorsque l’on a une bonne mémoire visuelle. Les schémas sont visuels et donc facile à retenir. Ils évitent de faire des phrases et reprennent uniquement les grands points. Il est possible de faire une carte mentale qui part de l’idée principale par exemple. La carte mentale et le schéma de manière général, permet aussi de retenir l’articulation entre les idées. En effet, la mémoire est beaucoup plus efficace pour retenir les liens entre les idées, c’est à dire en quelque sorte : le sens. La carte mentale donne du sens à des idées en explicitant visuellement leur lien. C’est donc un outil redoutable et puissant !  

7. Ficher son cours au fur et à mesure 

Au début de cet article, nous avons évoqué deux possibilités : faire ses fiches petit à petit chaque soir ou alors les faire à chaque fin de chapitre. Il est préférable de s’y mettre dès le début et de les rédiger progressivement, en effet certains chapitres peuvent être très longs et ficher un chapitre de 20 pages d’un coup risque de prendre beaucoup de temps et rajouter du stress, surtout si le contrôle approche. Mieux vaut s’y prendre en avance afin d’éviter toute source de stress.

Par ailleurs, découper son cours en plusieurs parties permettra de le retenir sur le long terme !

Il faut se fixer des objectifs chaque soir pour se motiver et y arriver plus facilement !

Une fois tous ces conseils appliqués, il ne reste plus qu’à bien ranger ses fiches et les relire régulièrement. Et pour encore plus stimuler sa mémoire, il est possible de les utiliser pour réciter son cours à ses amis et inversement ! 

Table des matières