Qu’est-ce que le coaching scolaire ?

Table des matières

Notre monde est complexe et l’on éprouve ainsi un besoin accru d’être guidé et accompagné pour aller au bout de notre potentiel. Que ce soit dans le monde professionnel, sportif ou scolaire, on fait de plus en plus appel à des coachs. Pour la scolarité, le coaching d’activité marginale est en train de devenir un recours inéluctable pour les parents, et les professeurs. Mais qu’est-ce le coaching scolaire ? 

Le coaching entre tradition et modernité 

Le « coaching » est associé à de nombreuses activités de la vie quotidienne : le coaching en entreprise, le coaching sportif, le coaching nutritif, etc. Ce terme est un anglicisme qui désigne l’activité d’entraineur, plus spécifiquement celui qui aide une personne à surmonter une épreuve en vue de parvenir à un objectif. Originellement, le terme coaching est emprunté du français, pour désigner la coche, qui au 15ème siècle correspond à un véhicule, une sorte de carrosse qui est conduite par un professionnel pour emmener des passagers d’un point A à un point B. 

Le coaching est de plus en plus en vogue dans tous les domaines de la vie contemporaine, mais ce dernier est aussi le fruit d’une longue tradition de transmission des connaissances. La première tradition connue de coaching remonte en effet à la maïeutique socratique, terme que l’on utilise aujourd’hui pour désigner l’activité des sages-femmes. La maïeutique consistait littéralement à faire « accoucher les esprits ». C’était donc l’art de faire révéler le potentiel en chacun d’entre nous.
Et cette définition reste d’actualité : l’objectif du coach étant d’aider son élève à actualiser l’ensemble de son potentiel en l’aidant à identifier et à surmonter les obstacles (techniques et psychologiques) qui l’en séparent.  

Le coaching dans le milieu scolaire 

En milieu scolaire, le coaching est aujourd’hui un service de niche, et ce pour différentes raisons. Tout d’abord, cette activité est méconnue par les parents, qui en matière d’accompagnement scolaire privilégient les cours classiques de soutien scolaire. Par ailleurs, les services de coaching scolaire sont souvent hors de prix et les parents ne comprenant pas toujours l’utilité sont très vites découragés. 

Pourtant, dans un monde comme le nôtre, les élèves ont besoin de plus en plus de guides que de professeurs. C’est la principale caractéristique de la génération de la « petite poucette » que décrit Michel Serres en 2014 : elle a dorénavant accès à tout type de savoirs quasiment instantanément. Orienter les élèves, les aider à structurer leur emploi du temps, susciter leur curiosité et leur motivation, les accompagner à trouver du sens dans leurs études, à se fixer des objectifs, court, moyen et long termes et à les réaliser en toute autonomie sont désormais les services qu’attendent prioritairement des parents qui ont à cœur l’épanouissement de leur enfant. C’est là, précisément, le rôle que peut jouer un coach scolaire. 

Le rôle d’un coach scolaire

Dans le monde de la scolarité, le coaching est en train de passer d’une activité marginale à un recours inéluctable pour les parents, et les professeurs. Les parents et professeurs n’ont plus de temps à consacrer dans l’accompagnement de l’élève au niveau de sa motivation, de l’organisation de son travail personnel, du sens et des objectifs qu’il se donne dans le cadre de sa scolarité. Or les besoins sont de plus en plus importants : la réforme des lycées par exemple consacre davantage la liberté de choisir ses enseignements, or beaucoup d’élèves ne sont pas encore dotés d’un recul suffisant pour inscrire des enseignements dans le cadre d’une orientation scolaire, académique et professionnelle globale. 

Le coach scolaire se positionne ainsi comme partenaire de l’élève dans la définition d’un cap personnel qui lui permettra de maintenir un niveau de motivation élevé et surtout d’avancer méthodiquement dans la voie de sa propre réussite. 

Concrètement le coach scolaire a 5 rôles majeurs :

  • Redonner du sens et renforcer la motivation de l’élève,
  • Organiser le travail personnel quotidien de l’élève,
  • Améliorer significativement les performances scolaires de l’élève,
  • Soigner son équilibre de vie,
  • Eclairer les choix d’orientation de l’élève.

Des méthodes de coaching scolaire existent, mais les certifications sont encore peu développées. Notre analyse nous a amenés à faire le constat que ces méthodes sont souvent très sophistiquées étant donné qu’elles sont inspirées des pratiques de coaching en entreprise. Par ailleurs, les coachs scolaires travaillent sur 4 à 6 séances sans inscrire leur démarche sur un accompagnement continu tout le long de l’année scolaire. Ces éléments conduisent à favoriser la perception du coaching scolaire comme une pratique thérapeutique. C’est ce qui nous amené à développer notre propre méthode Masteur.

Conclusion

En résumé, le coach aide son bénéficiaire à puiser de l’énergie intérieure pour réussir les épreuves qu’il traverse afin de réaliser un ou des objectifs préalablement définis. Le coach est l’entraineur personnel de l’élève qui l’accompagne dans toutes les épreuves qu’il traverse, en l’aidant à identifier ses lacunes et renforcer ses forces. Le coach aide l’élève à se fixer un cap et à maintenir un niveau élevé de motivation pour y parvenir, il l’aide à définir un programme de révision pour ses examens et à se fixer des objectifs hebdomadaires pour augmenter sa performance et ses résultats scolaires. Le coach redonne du sens au travail personnel de l’élève et est son partenaire de confiance dans le cadre de sa scolarité. Enfin, le coach est un exemple pour l’élève. Il n’a pas pour fonction de présenter la voie à emprunter mais plutôt d’aider l’élève à tracer la sienne en toute confiance. Dans un monde aussi complexe que le nôtre, former des étudiants et jeunes diplômés au métier de coaching scolaire devient indispensable pour accompagner nos lycéens et collégiens. C’est ce que nous faisons chez Masteur.

Table des matières